Blog

Quels outils indispensables de la GPEC ?
Astuces

Quels outils indispensables de la GPEC ?

Il n’y a de richesse que d’hommes, écrivait Jean Boudin. Le gestionnaire des ressources humaines dans une entreprise en est bien conscient. Lui qui a la lourde tâche d’assurer le bien-être des employés afin de garantir de bons résultats à son entreprise. Ceci, dans un contexte où il s’attend à la mobilité interne ou externe des salariés.
Heureusement, la Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences, en abrégée GPEC est un moyen le pour GRH de réussir sa mission.
Dans cet article nous allons vous présenter trois outils indispensables pour une GPEC réussie.

La GPEC c’est quoi ?

Vous en avez forcément déjà une idée. Faisons juste un petit rappel. La GPEC est une administration anticipative et participative des ressources humaines d’une entreprise. Elle est aussi utile aux employeurs qu’aux employés dans la mesure, qu’elle favorise d’une part l’atteinte des objectifs de l’entreprise et d’autre part, la réussite professionnelle des salariés.
La GPEC prend en compte les ambitions de l’entreprise et les aspirations des employés. Ce qui permet d’anticiper les besoins en ressources humaines, et d’accompagner l’évolution des employés.

Trois outils permettent d’obtenir ce résultat.

La description du poste

C’est une collecte d’information au plan collectif et individuel sur le personnel de l’entreprise.
Il s’agit de spécifier la fonction de chaque salarié et d’avoir une vue d’ensemble sur les compétences disponibles.
Elle se base sur l’organigramme de l’entreprise. Et offre une description la plus précise possible de la répartition des tâches.
Il n’y a pas une démarche unique pour cette étape. Disons que le chargé de la description du poste peut suivre plusieurs méthodes à savoir : l’observation directe des agents, la description des tâches. Il peut aussi distribuer des questionnaires.
Ce n’est pas un travail qui devrait se faire seul. Il doit être participatif et se dérouler dans un esprit de sincérité et d’éthique professionnelle.

L’entretien annuel d’évaluation

Ici, il est question d’avoir de façon annuelle, un entretien avec chaque employé de l’entreprise justifiant d’au moins deux ans d’ancienneté. L’objectif est d’analyser l’état d’esprit de ce dernier. Afin de lui insuffler de la motivation, du zèle.
Cet entretien peut être mené soit par le chef de l’entreprise en personne ou alors un supérieur hiérarchique ou tout simplement par le gestionnaire des ressources humaines de l’entreprise.
C’est un moment convivial où le chargé de l’entretien doit être à la totale écoute de l’employé afin de déterminer s’il est épanoui à son poste actuel, se mettre au courant de son projet professionnel, évaluer son besoin en formation.
Le but de toute cette démarche est de donner un nouvel élan à l’employé pour qu’il donne le meilleur de lui-même.

La formation

La formation est une résultante des deux outils précédents. Nous avons montré que la GPEC est un instrument participatif qui permet à l’entreprise de faire de bons résultats tout en ayant à plein temps, grâce à la prévision, des ressources humaines de qualité, disponibles et pleinement motivées.
Au cours de la description des postes, étape où l’on recense toutes les taches effectuées dans l’entreprise, le gestionnaire des ressources humaines peut constater qu’il reste des compétences à dénicher. Ces compétences ne se trouvant pas forcément dans l’entreprise, la nécessité d’une formation se pose.
De même au cours de l’entretien annuel individuel, des agents peuvent exprimer le besoin de se faire recycler, d’acquérir des qualifications ou connaissances nouvelles qui sont utiles à l’entreprise. Le GRH de par son sens d’observation peut aussi juger de la pertinence d’initier des formations à l’intention de certains employés qui ne donneraient pas le meilleur rendement à leur poste.
Certes les formations sont couteuses. Mais constituent un outil à ne point négliger dans la stratégie GPEC. L’entreprise dont les employés ont les meilleures compétences et des formations à jour donnera des résultats excellents.
Il ne faut donc pas négliger cette étape à cause des couts qu’elle engendre. C’est un investissement qui à terme porte toujours ses fruits s’il est fait dans les bonnes conditions.

La Gestion prévisionnelle des emplois et compétences est une nécessité pour tout gestionnaire des ressources humaines, soucieux de l’atteinte des objectifs de son entreprise et du bonheur des travailleurs. Elle se met en place dans un climat de confiance entre les responsables et les employés.
Trois outils éprouvés permettent aujourd’hui d’installer une GPEC dans n’importe quelle entreprise : la description du poste, suivi de l’entretien annuel avec chaque employé, ce qui débouche sur des plans de formation.

Découvrez également notre article consacré aux outils indispensables pour un gestionnaire RH !

Print Friendly, PDF & Email

Leave your thought here

English English French French