Blog

Quelles sont les pratiques des recruteurs pour 2018 ?
News

Quelles sont les pratiques des recruteurs pour 2018 ?

Depuis quelques années, les recruteurs ont considérablement modifié leur façon de procéder. L’arrivée d’internet y est pour beaucoup, que ce soit avec le développement des réseaux sociaux ou encore la multiplication des sites internet dédiés à l’emploi. Mais qu’en est-il pour 2018 ? Quelles seront les pratiques de recrutement privilégiées par les recruteurs pour cette année ?

  1.     Les offres d’emplois sur Twitter

De plus en plus de recruteurs se tournent vers les réseaux sociaux afin de recruter efficacement, notamment sur Twitter. Cette tendance de l’e-recrutement qui s’est développée dans les années 2000 est devenu un véritable mode de recrutement à part entière. Concernant Twitter, les pratiques diffèrent. Du simple message d’offre d’emploi au sourcing, Twitter est devenu au fil des années un canal de recrutement efficace, étant facile d’accès et gratuit. Actuellement, 15 à 20% des offres d’emploi publiées sur internet sont relayées sur Twitter, selon Randstad France.

  1.     Les profils Viadeo et LinkedIn

Envoyer son CV via son profil LinkedIn ou Viadeo est un moyen de plus en plus utilisé de nos jours. Ce réseau social représente un véritable vivier de talents pour les recruteurs. Selon une étude Adecco, 68% des recruteurs se tournent prioritairement vers LinkedIn pour trouver de potentiels candidats, en comparaison avec les autres réseaux sociaux. Véritable réseau social dédié au monde professionnel, LinkedIn est un très bon outil pour rechercher de potentiels candidats, et c’est d’autant plus vrai avec l’utilisation des différents filtres qui permettent de segmenter du mieux possible la recherche de l’entreprise.

  1.     Les solutions en interne : la cooptation

Nombreuses sont les entreprises qui recrutent désormais avec l’aide/la participation de leurs salariés. Les entreprises se tournent vers leurs salariés afin qu’ils recommandent des collaborateurs, des connaissances en qui ils ont confiance, dans le but de de créer une meilleure cohésion de groupe et une équipe efficace. Toujours selon Adecco, près de 62% des recrues embauchées proviennent de contacts en interne. Un moyen toujours efficace et très utilisé pour recruter.

  1.     Les salons et forums

Les salons de recrutement représentent toujours pour les recruteurs une bonne opportunité de trouver la perle rare en matière de recrutement. Très souvent, l’entreprise va segmenter ces salons selon les candidats recherchés (zone géographique, population, prestige, etc.). De plus, les salons virtuels commencent à se développer petit à petit, même s’ils restent encore loin d’être aussi efficaces qu’un salon de recrutement traditionnel.

  1.     Le recours aux job boards

Une grande partie des sites emploi permettent de gérer et qualifier les candidatures reçues. Que ce soit sur Monster.fr, Apec.fr ou encore cadremploi.fr, ces différents sites donnent la possibilité aux recruteurs d’avoir accès à un suivi complet de leur offre et de la traçabilité des candidats (nombre de personnes ayant postulé, profil des différents candidats et date de mise à jour de leur profil, nombre de consultation de l’offre publiée, etc.). Attention cependant, les job boards sont en perte de vitesse, il y a tellement d’offres d’entreprise que les candidats se retrouvent vite noyés dans la masse et ne savent plus vraiment où postuler.

  1.     Les outils informatiques dédiés au recrutement

En constante évolution depuis ces dernières années, les entreprises adhèrent de plus en plus à ces logiciels de recrutement qui permettent au service carrière de gérer efficacement les candidatures. A la base, les recruteurs intégraient l’informatique à leur méthode de recrutement via des tableurs Excel ou Access dans le but de créer une base de données la mettre à jour. Désormais, l’arrivée de ces outils de recrutement a complètement changé la donne avec un gain de temps optimal.

Tests pour évaluer le candidat, boîte à questions en ligne, jauge de progression, création de campagnes de recrutement, tout est fait pour que le service carrière gagne du temps.

  1. Les entretiens vidéo différés

Véritable tendance qui se développe de plus en plus en France en matière de recrutement, les entretiens vidéo différés représentent un avantage conséquent pour les recruteurs. Face à une caméra chez lui, le candidat peut répondre à plusieurs questions que le recruteur poserait en face-à-face, lui faisant gagner beaucoup de temps. Les candidats ont donc tout intérêt à s’entraîner devant leur webcam, puisque c’est un mode de recrutement complètement différent du face-à-face et qui peut s’avérer déstabilisant si on n’y est pas préparé.

  1. Les salons virtuels

Les salons virtuels ont la côte depuis quelques années maintenant. Nombreuses sont les entreprises qui participent régulièrement à ce type d’évènements (en particulier les grands groupes). Grâce à des chats et des visioconférences, les recruteurs peuvent directement interagir avec les candidats. Ces mêmes candidats peuvent ensuite déposer leur fichier (CV, lettre de motivation) sur le stand online de l’entreprise concernée. Ces salons virtuels sont cependant moins efficaces que les véritables salons et ne remplaceront jamais réellement le contact humain entre le recruteur et le candidat.

Print Friendly, PDF & Email

Leave your thought here

English English French French