Blog

Comment choisir sa plateforme d’outplacement?
Astuces

Comment choisir sa plateforme d’outplacement?


Depuis les années 80, l’outplacement a fait son apparition en France et favorise la mobilité professionnelle. A l’ère du numérique, plusieurs plateformes proposent leurs services d’outplacement digitaux aux entreprises.
En tant que Directeur des ressources humaines, vous serez amené à convaincre l’entreprise et les syndicats de générer davantage de missions d’outplacement collectif. Le choix d’une plateforme d’outplacement doit donc être murement réfléchi.

L’objectif de cet article est de vous orienter dans ce choix et de vous éclaircir sur les critères à prendre en compte !

S’informer pour mieux choisir


L’information, c’est le pouvoir. Une plateforme qui offre de bons services aura à cœur de mettre à la disposition du public et de ses potentiels clients, toute l’information utile. En visitant la plateforme, vous pourrez savoir de quoi elle retourne et ainsi décider.
Une bonne plateforme d’outplacement se doit de mettre l’humain au cœur de ses activités. Elle doit garantir une excellente gestion de carrière pour ses clients. Vous pouvez donc lire les témoignages et avis laissés par ceux qui ont déjà traité avec la plateforme. Ces informations sont généralement disponibles directement sur leur site internet ou leurs réseaux sociaux.

Un exemple de site de comparaison de logiciels professionnels est Capterra. Sur ce site, chaque société se bâtit une e-reputation. Vous avez en ligne et à portée de clic l’occasion de vous faire votre idée de la plateforme.


L’équipement


À l’heure du tout numérique, une plateforme d’outplacement doit disposer d’équipements à la hauteur de vos ambitions. Tout part donc du site internet qui doit offrir une expérience utilisateur réjouissante.
Le site offre-t-il assez d’informations sur les services de la plateforme ? Répond-il vite aux questions des utilisateurs ? Est-il régulièrement mis à jour ? La plateforme est-elle accompagnée d’une application mobile ?

Quelques outils indispensables 


Dans le but de faire des propositions adaptées aux candidats, il est nécessaire qu’un cabinet d’outplacement intègre plusieurs outils à savoir les outils de reporting et de pilotage et le bilan de compétences.

Les outils de reporting

Le reporting s’effectue généralement dans le cas d’outplacement collectif pour une même entreprise.
Pendant longtemps, le logiciel Excel a été un outil largement utilisé pour le traitement des données. Certes, il est pratique et d’usage relativement facile à prendre en mains, mais ses fonctionnalités sont très limitées.
Avec l’évolution de la technologie, de nouveaux programmes informatiques sont proposés aux gestionnaires des ressources humaines.
Viser un outil aux fonctionnalités avancées mais abordables et permettent un traitement ultrarapide des données collectées est indispensable.

Voici des exemples d’outils de reporting qui faciliteront votre GRH :

MyReport, Pentaho, Power Bi de Picrosoft, Emasphere, Bime Analytics.


Les outils de pilotage


De même qu’une machine, une entreprise a besoin de certains outils pour la guider vers un rendement optimal.
En entreprise, ils permettent de prendre des décisions sur des fondements solides.
La plateforme d’outplacement doit proposer des outils de pilotage spécifiques qui, de nos jours, sont considérés comme indispensables :

Un plan d’action qualité, un tableau de bord, une valorisation des réussites et du management de projet.

Le bilan de compétences


Inscrit dans le code du travail, le bilan de compétences, comme son nom l’indique permet d’analyser la carrière professionnelle d’un collaborateur, d’étudier ses aspirations afin de l’aider à mettre en place un projet professionnel adéquat ou d’entériner un projet de formation. C’est une opération très sensible et primordiale dans la vie des salariés. Vous devez vous assurer que la plateforme d’outplacement que vous choisirez offre ce service.

Le cout de la prestation :


Évidemment, que ce soit pour une prestation collective ou individuelle, vous devez savoir ménager votre portefeuille. Les plateformes d’outplacement sont légion et proposent à la base des services similaires. Mais les prix échappent encore à la réglementation, ce qui laisse aux prestataires une certaine liberté… et qui peut tromper des clients potentiels (vous).
N’optez pas pour la première plateforme sur laquelle vous tombez. Prenez le temps de comparer les prix et de faire un rapport qualité-prix. Ainsi, votre choix sera réfléchi et vous ne jetterez pas votre argent par les fenêtres.

Comparer les plateformes d’outplacement


Il est indispensable de comparer les différentes solutions qui s’offrent à vous. Il faudra donc tenir compte (en priorité mais pas seulement) du nombre de séances individuelles avec les salariés, du niveau d’accompagnement, des agents mis à votre disposition pour accompagner vos collaborateurs…
Le programme doit naturellement inclure des formations. Vous pouvez demander à savoir les modules développés afin de déterminer s’ils comblent votre attente principale : accompagner au mieux la réinsertion professionnelle.

L’expérience d’une plateforme d’outplacement


Il est prudent de porter votre choix sur une plateforme qui a une certaine ancienneté. Plusieurs années exercices confèrent beaucoup d’expériences et surtout d’expertise.
De plus, si une solution a pu survivre dans le temps, c’est probablement parce que ses services sont appréciés. Il faut donc choisir entre le dynamisme qu’on attend d’une entreprise naissante et l’expérience solide acquise par un cabinet plus ancien.

Choisir sa plateforme d’outplacement: pour résumer


L’outplacement est une pratique désormais bien ancrée dans le monde du travail. Grâce au numérique, les cabinets d’outplacement se présentent aujourd’hui comme des plateformes virtuelles. Que vous soyez cadre, salarié, ou gestionnaire des ressources humaines, si vous voulez vous engager un processus d’outplacement, vous devez tenir compte de critères bien précis qui vous permettront d’offrir à vos collaborateurs une carrière à la hauteur de leurs aspirations.
Curiosité et prudence doivent être les maitres mots dans votre recherche. Vous devez tenir compte de l’équipement de la plateforme, de ses outils (reporting, pilotage, bilan de compétences), du contenu de la plateforme, du coût de la prestation et de l’expérience du prestataire qui propose la solution.

Print Friendly, PDF & Email

Leave your thought here

English English French French