Blog

Les mesures qui vont bouleverser les RH en 2020
Astuces

Les mesures qui vont bouleverser les RH en 2020

Quelles seront les mesures qui vont bouleverser les RH en 2020 ?

Les outils numériques destinés à faciliter la vie des entreprises sont maintenant une norme. Les sociétés qui ne les ont pas encore intégrés dans leur planification stratégique prennent le risque de moins peser sur leur marché de référence.

Les ressources humaines, en tant que pilote de la stratégie de l’entreprise n’échappent pas à cette (r)évolution digitale. Les logiciels de gestion des compétences, les applications SIRH et autres SaaS sont en passe de devenir incontournables.

L’automatisation des processus


Les intranet ressources humaines et les solutions SIRH PME ou grands comptes permettent d’automatiser les tâches. Toute cette partie administratives liée à la gestion traditionnelle RH se passait auparavant sur des fichiers Excel ou sur papier.

Outre le fait que cela réduit sensiblement les risques d’erreurs et que cela augmente considérablement l’efficacité, cela découle sur un gain de temps non négligeable et par ricochets, un gain d’argent. Ces logiciels SIRH se chargent du traitement et de la bonne exécution des opérations administratives répétitives. Ils laissent à l’humain le soin de se tourner vers des occupations plus motivantes.

La protection des données


Quand on pense protection de données, on l’attribue à celles des clients de l’entreprise en vertu de l’obligatoire application du règlement général sur la protection des données (RGPD). Mais la protection s’étend également aux données personnelles des collaborateurs. Les ressources internes détenues par le service des ressources humaines doivent ainsi être stockées dans le respect des clauses du RGPD.

L’usage du SaaS


Le Software as a Service est une plateforme qui donne la possibilité à une entreprise d’héberger ses données sur le cloud computing, moyennant un abonnement mensuel.

Les avantages de cette solution sont nombreux. Elle permet d’abord de bénéficier à moindre coût d’une technologie de pointe. Grâce à cet outil, on évite d’investir dans des applications à installer sur les ordinateurs ou dans des data centers internes. L’entreprise n’aura pas à supporter des dépenses d’installation, de maintenance, de support après-vente, d’approvisionnement ou de licence de logiciel.

Les SaaS sont également utilisables à la carte, c’est à dire que chaque entreprise choisit les fonctionnalités et les services dont elle a besoin.

Enfin, cette solution est accessible à différentes personnes au sein de l’entreprise sans contrainte horaire, puisqu’elle est disponible via une connexion internet.

L’exploitation des données RH


Le directeur des ressources humaines est un élément essentiel du comité exécutif de l’entreprise. L’exploitation des données issues de sa communication avec le personnel est essentielle. De même, la parfaite connaissance des compétences et des perspectives de chaque salarié est primordiale sur le plan stratégique. La valorisation de ces datas permet de mieux déterminer les contours d’un plan d’action.

Dans l’article rédigé par Alain NGASSAM, l’exploitation des données RH est le point de départ de la ZTD. Cette Zone Temporelle de Développement va permettre d’optimiser les temps de formation des employés. Elle engagera donc des gains de productivité et diminuera les coûts du service RH. En somme, cet article démontre l’importance de maitriser les données internes.

La valorisation du retour collaborateur


A l’image de la politique commerciale menée à l’adresse des clients, de l’attentive analyse de leurs actions et de l’importance donnée aux retours utilisateurs, la même démarche sera effectuée à destination des collaborateurs.

Outre les entretiens professionnel et d’évaluation, la communication verticale doit être encouragée. Toutefois, elle se doit d’être régulière, y compris à l’initiative du personnel si besoin. Le but de susciter l’expérience collaborateur est double. Elle sert à s’assurer d’une part qu’il n’existe pas de dysfonctionnement, de problème, voire de ressentiment au sein d’un service ou au niveau d’un poste de travail. D’autre part elle permet de mettre en place des offres adaptées aux attentes des employés pour améliorer la QVT. En effet, c’est le degré de ressenti du bien-être au travail qui va mesurer la motivation au travail des collaborateurs. Par conséquent leur productivité va s’améliorer.

Valoriser l’opinion du personnel et y répondre est le meilleur moyen de le fidéliser. Conserver un employé efficace est beaucoup moins coûteux qu’en recruter un nouveau.

La participation active des collaborateurs


Un collaborateur écouté est un collaborateur en passe d’être fidélisé. Il le sera davantage si sa parole est entendue et que des résultats concrets le confirment. Il le sera complètement si l’entreprise dans laquelle il travaille suit la tendance apparue au sein des start-up en forte croissance. Cette tendance est la création d’une véritable dynamique de groupe. Cela consiste à inculquer un esprit d’équipe commun. Le manager doit encourager une prise de conscience que la croissance générale se répercute positivement sur la situation de chacun.

Ces tendances sont incontournables et ne doivent pas tarder à être adoptées. La gestion des ressources humaines, qui a dépassé la cadre traditionnel de gestion administrative et juridique est désormais un élément stratégique de la planification managériale d’une entreprise.

Print Friendly, PDF & Email

Leave your thought here

English English French French